• Effectif pro 2019/2020
• Bilan mercato estival 2020
• Rumeurs mercato 2020/2021
• CORONAVIRUS

1 - Les joueurs nés dans les années 2000

Quand on mélange les statistiques avec des données footballistiques

1 - Les joueurs nés dans les années 2000

Messagede COCOach » 09 Fév 2020, 17:35

Les joueurs nés dans les années 2000


Hier soir, face à Dijon, le FC Nantes a fait appel à Percy Prado, Wesley Moustache mais aussi Josué Homawoo.
Les supporters font souvent la requête de voir plus de jeunes issus du centre de formation
sur les pelouses de Ligue 1.
On peut dire qu'hier soir nous avons été gâté si on ajoute aux joueurs cités plus haut, Louza et Touré.


Alors oui, ils sont issus du centre de formation, mais ils ne sont pas si jeune que ça.
Les 3 premiers joueurs cités plus haut, sont nés respectivement en 1996, 1999 et 1997.
Ils vont donc vers leur 21e à 24e année.
Ce ne sont déjà plus des jeunes pousses comme on peut l'entendre.
Ils sont de la même trempe que nos titulaires comme Alban Lafont (1999), Ludovic Blas (1997), Imran Louza (1999) ou encore Thomas Basila (1999).

Seul Bridge Ndilu, né en 2000 a fait une brève apparition en Coupe de France face à Bayonne.
Et c'est justement sur cette génération que j'aimerai m'arrêter un peu.

Pourquoi à Nantes n'avons nous pas plus de jeunes joueurs né en 2000, ou après, qui pousse la porte de la L1 ?
On pense bien évidemment à Batista Mendy, Abdoulaye Dabo, Akram Tsague ou encore Gor Manveylan.

Quand on pense que Dejan Kulusevski, attaquant de Parme, né en 2000 a participé à ce jour à 95% des minutes jouables de la saison en cours en Italie.
Sandro Tonali, milieu né en 2000 a participé à 94% des minutes jouables avec Brescia.
Et pas moins de 3 joueurs de L1 figurent dans le TOP 10 des pays du big five (Angleterre - Allemagne - France - Italie - Espagne) :
  • Eduardo Camavinga (Rennes), 4e et 1er pour les joueurs nés en 2002
  • Rayan Ait Nouri (Angers), 7e et 1er pour les joueurs nés en 2001
  • Mahamed Simakan (Strasbourg), 8e

Quatre joueurs de Ligue 2 sont aux dix premiers rangs du classement des deuxièmes divisions des pays du big-5 :
  • Eric Ebimbe, 2e avec 92 % des minutes jouables (Le Havre, en prêt du PSG),
  • Ilyas Chouaref, 6e avec 73 % des minutes jouables (Châteauroux),
  • Jean Marcelin, 7e (Auxerre, transféré à Monaco)
  • Enzo Le Fée, 8e (Lorient).

Toujours en D2, on retrouve en quatrième position, le prodige de Las Palmas Pedri Gonzales.
Né en 2002, le milieu offensif rejoindra Barcelone l’été prochain.
À la 19e place on trouve un joueur né en 2003 : Jude Bellingham, milieu de Birmingham, déjà auteur de 4 buts en Championship et 58% des minutes jouables.


Le Néerlandais Sven Botman (2000) est premier au niveau des joueurs des autres championnats de première division pris en compte.
Il a joué 100% des minutes à jouer avec son club d'Heerenvenn en qualité de défenseur.


Quand on voit Cherki de Lyon (2003), Bonet de Rennes (2003), Antiste de Toulouse (2002), Kouassi de Paris (2002), Geubbels (2001), Adli de Bordeaux (2000), Gouiri de Lyon (2000) et pleins d'autres encore, nous aussi on aimerait bien voir du jeune sang dans l'effectif.
Cela ne peut pas plus nous nuire.

On a tenté Abdoulaye Dabo l'année passée.
Il a été moyen mais a t'il eu suffisamment temps pour s'acclimater à ce nouveau statut ?
On a préféré le mettre de côté pour le "protéger" et éviter de lui "brûler les ailes"...
Mauvaise ou bonne idée ?


Relativisons malgré tout notre situation.
Coach Gourcuff fait malgré tout appel à un effectif jeune.
Au 31/12/2019, la moyenne d'âge des joueurs nantais sur le terrain était de 25,8 ans.
Il était bien plus jeune que celui de Montpellier, champion en titre pour faire jouer les papys de service : 28,7 ans.
Seul Lyon, Lille et Nice (24,1 ans) font jouer un groupe plus jeune que nous.

COCOach
Avatar de l’utilisateur
COCOach
Président
Président
 
Messages: 21005
Enregistré le: 19 Juin 2010, 02:18

Re: 1 - Les joueurs nés dans les années 2000

Messagede pécout44 » 09 Fév 2020, 18:41

Cocoach, l'utilisation par CG est à relativiser, sans les blessures on aurait pas vu la plupart de ceux ci.
c'est plus une obligation qu'un véritable choix stratégique.
La pression ,vaut mieux la boire que la subir :alcool:
Avatar de l’utilisateur
pécout44
Goélette d'or - Assidu 2019
Goélette d'or - Assidu 2019
 
Messages: 8637
Enregistré le: 15 Aoû 2016, 07:23

Re: 1 - Les joueurs nés dans les années 2000

Messagede COCOach » 09 Fév 2020, 19:09

Je suis d'accord, mais ça ne répond pas à la question numéro 1 :
Pourquoi à Nantes n'avons nous pas plus de jeunes joueurs né en 2000, ou après, qui pousse la porte de la L1 ?
Avatar de l’utilisateur
COCOach
Président
Président
 
Messages: 21005
Enregistré le: 19 Juin 2010, 02:18

Re: 1 - Les joueurs nés dans les années 2000

Messagede pécout44 » 09 Fév 2020, 19:15

différentes raisons:

choix du club
choix du coach
absence de talents suffisants
essais non concluants
effectif trop important a certains postes et donc espace bouché
refus de signer un contrat
pressions des agents pour faire du mouvement rémunerateur
politique globale de kita

etc....
La pression ,vaut mieux la boire que la subir :alcool:
Avatar de l’utilisateur
pécout44
Goélette d'or - Assidu 2019
Goélette d'or - Assidu 2019
 
Messages: 8637
Enregistré le: 15 Aoû 2016, 07:23

Re: 1 - Les joueurs nés dans les années 2000

Messagede COCOach » 09 Fév 2020, 19:28

But Football donne du grain à moudre aujourd'hui à mon sujet :D

Cardoso a flingué Dabo
La méthode de Cardoso n’a jamais vraiment été assimilé par les Canaris de l’époque, et ce fut le cas chez Abdoulaye Dabo. Il y a deux ans, le jeune milieu du FC Nantes (18 ans) est prometteur mais paye aujourd’hui son lancement trop précoce chez les pros.
« On a eu Abdoulaye Dabo, qui a intégré l’équipe pro en début de saison passée (deux matches) parce que le coach pensait, à l’époque, qu’il était prêt, souffle le directeur du centre de formation du FCN Samuel Fenillat dans L’Équipe. Mais il est parti, et son successeur (Vahid Halilhodzic) ne pensait pas comme lui. Aujourd’hui, il en paie les pots cassés. »

Dabo a marqué samedi avec la réserve contre l’ASSE (1-1 en N2), mais « il faut qu’il se retape, poursuit le formateur des Canaris. Avec les données GPS, on sait ce qu’un joueur est capable de faire ou de ne pas faire, mais pas comment il va intégrer la charge émotionnelle de l’événement. »
Avatar de l’utilisateur
COCOach
Président
Président
 
Messages: 21005
Enregistré le: 19 Juin 2010, 02:18


Retourner vers L'observatoire des Canaris

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


cron